Vaccins : lesquels, quand, pour qui ?

Pour les patients transplantés ou en pré-greffe, une diminution volontaire du système immunitaire a ou va avoir lieu. De ce fait, certains vaccins sont interdits, d'autres doivent être fait avant la greffe.

Malades rénaux chroniques & au stade de la dialyse♻️⚕️

Si vous êtes porteur d’une maladie du rein (insuffisance rénale au stade de la dialyse ou non, lésions du rein secondaires à des infections répétées ou un diabète etc.), l’apparition d’une infection risque presque toujours d’aggraver la maladie.

De ce fait, il est recommandé de recevoir, en plus des vaccinations habituelles de la population adulte (diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, méningocoque de type C), une vaccination contre la grippe et le pneumocoque.

Transplantés & Traités par immunosuppresseurs💊

Les traitements immunosuppresseurs sont des traitements qui limitent l’action du système immunitaire pour éviter le rejet du greffon.

Quel que soit le traitement immunosuppresseur, il empêche le système immunitaire de réagir ou de se défendre normalement contre les microbes, et les personnes traitées sont plus à risque d’infection.

On recommande donc de vérifier avant la mise en place du traitement,  que le calendrier vaccinal soit  à jour et que les futurs greffés reçoivent, en plus des vaccins habituels de la population adulte (diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, méningocoque de type C jusqu’à l’âge de 24 ans), des vaccins contre le pneumocoque, la grippe (injectable), et dans certains situations l’hépatite B et l’hépatite A, et dans les deux sexes de 9 à 19 ans, il est fortement recommandé de vacciner contre les infections à Papillomavirus humains (HPV) qui se transmettent par voie sexuelle.

 Les vaccins vivants mais atténués, c’est à dire dont le virus ou la bactérie est vivant mais mofidifié pour que l’effet sur l’organisme soit contrôlé, atténué et limité (rougeole, rubéole, oreillons, fièvre jaune, varicelle, zona, dengue, rotavirus, BCG contre la tuberculose, vaccin oral contre la poliomyélite, vaccin nasal contre la grippe) sont contre-indiqués si l’on prend un traitement immunosuppresseur.

 

💡 Récapitulatif : pré-greffe / post-greffe 

  • Ne vous faites jamais vacciner sans prévenir votre médecin que vous êtes sous traitement immunosuppresseur.
  • Les vaccins « vivants atténués » sont contre-indiqués.
  • Les vaccinations antitétanique, antipneumococcique, contre la grippe par injection et l’hépatite B sont indiquées, après 6 mois de greffe, selon les recommandations de votre néphrologue.
  • En cas de besoins de toutes information sur les vaccinations, vous pouvez vous référer en toute confiance au site https://professionnels.vaccination-info-service.fr 
  • Au moindre doute, posez la question à votre néphrologue.